« greenwashing » : Passage au crible de sites web pour lutter contre l’«écoblanchiment»

Résultat : dans 42 % des cas, les allégations environnementales étaient exagérées, fausses ou fallacieuses et pouvaient éventuellement être considérées comme des pratiques commerciales déloyales en vertu des règles de l’UE Ce « greenwashing »ou «écoblanchiment» a pris de l’ampleur car les consommateurs cherchent de plus en plus à acheter des produits respectueux de l’environnement. La Commission européenne…