Le Parlement européen a adopté le budget de l’Union européenne pour 2014-2020 le 19 novembre 2013. Lors du débat parlementaire, le Parlement a obtenu que le nouveau budget pluriannuel puisse être révisé en 2016, afin de tenir compte du résultat des élections européennes de mai 2014 et d’une possible évolution de la conjoncture économique.budget

Le budget 2014-2020 prévoit 908 milliards d’euros en crédits de paiement et 960 milliards en crédits d’engagement, soit respectivement 3,7% et 3,5% de moins que pour le budget 2007-2013. Plus des deux tiers de ces sommes seront consacrés à la politique agricole commune et à la politique de cohésion en faveur des régions les plus défavorisées. Ces deux postes budgétaires sont toutefois en baisse, au profit du soutien à l’innovation, à la recherche, aux infrastructures, ainsi qu’à la mobilité des étudiants (programme Erasmus). Ce dernier programme, dont les crédits doivent augmenter de 40% pour atteindre 14,7 milliards d’euros, sera étendu aux jeunes en apprentissage dès le 1er janvier 2014.

Le budget de l’UE pour 2018 s’établit à 160,1 milliards d’euros en engagements (qui correspondent aux montants pouvant être convenus par voie contractuelle au cours d’une année donnée) et à 144,7 milliards d’euros en paiements (qui correspondent
aux montants qui seront versés).
Le budget de l’UE permet la concrétisation des priorités politiques. En 2018, conformément à la proposition présentée en mai de cette année par la Commission européenne, la plus grande part du budget de l’UE servira à stimuler la création d’emplois, en particulier pour les jeunes, et à renforcer la croissance, les investissements stratégiques et la convergence. L’Union continuera par ailleurs à soutenir les efforts visant à relever efficacement le défi que représentent les migrations, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’UE.

 

 

Pour en savoir plus : site de la Commission européenne