Vous désirez partir en Service Volontaire Européen (SVE), mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Suivez le guide en 5 étapes concrètes !

Vous aimeriez découvrir l’Europe en vous impliquant dans un projet d’intérêt général ? Vous avez entendu parler du programme Erasmus+ et du Service Volontaire Européen (SVE) ? En revanche, vous ne savez pas comment vous y prendre ou vous pensez que ce n’est pas pour vous ? Nous vous proposons un guide pratique en 5 étapes. C’est parti !

1.  D’abord, identifier le SVE et vos envies !

Le Service Volontaire Européen s’adresse aux jeunes de 17 à 30 ans pour une période de mobilité allant de 2 à 12 mois dans un pays autre que son pays de résidence parmi les 33 qui participent au programme Erasmus+ (sans compter les pays partenaires). C’est une mission de volontariat et non un travail salarié, impliquant des activités d’éducation non formelle (apprentissage sans évaluation). Dans ce cadre, on peut trouver des thèmes liés à la culture, la protection de l’environnement, la création artistique, le sport, la communication…

Le SVE est totalement gratuit pour les volontaires. Le programme couvre :

  • Les coûts de voyage, de visa et de préparation sont pris en charge par la structure d’envoi
  • Les frais de logement
  • Les repas
  • L’assurance internationale
  • La formation
  • L’animation linguistique
  • Le volontaire perçoit une indemnité mensuelle allant de 140 à 210 euros par mois selon les pays.
  • Les frais de visa et de vaccination si nécessaire
  • Le volontaire bénéficie pour sa protection sociale d’une assurance de groupe contractée par la
    Commission Européenne.

Si vous envisagez de participer au SVE, posez-vous les bonnes questions.

En d’autres termes, qu’est-ce que vous privilégiez :

  • Des activités en particulier ?
  • Une destination, une langue étrangère spécifique ?
  • Une culture ?

Conseil : Ne vous restreignez pas à un seul critère. En effet, obtenir un SVE se révélera d’autant plus accessible si vous élargissez vos possibilités.

2. Est-ce que le SVE est fait pour vous ?

Le volontariat, le voyage et la découverte ne sont pas naturels pour tout le monde. Par introversion ou timidité, le SVE semble ne pas être adapté. Or, c’est certainement une erreur, car il existe forcément un dispositif fait pour vous. Vous pouvez choisir un SVE appelé de « court terme » de 2 semaines à 2 mois dans un voisinage proche (Espagne, Italie..) plutôt qu’une longue expérience loin de vos bases. Mais aussi, il existe de très nombreux projets qui se déroulent dans une ambiance calme, à l’abri des regards. Vous pourrez même rencontrer d’autres personnes qui ont le même profil que vous.

En revanche, si vous êtes de nature extravertie, nous vous conseillons des projets comportant une forte dimension sociale à la rencontre de nombreux publics et dans un temps long.

Conseil : Vous pouvez effectuer autant de SVE que vous le souhaitez tant que le tout n’excède pas 12 mois.

Le projet doit refléter une passion, une envie profonde, un rêve que vous voulez réaliser. Cette
motivation est non seulement la meilleure garantie de rester déterminé tout au long de votre aventure, maiselle sera aussi le premier critère sur lequel vous serez évalué.

Tentez de répondre à ces quelques questions afin d’avoir une trame de réflexion :

  1. Expliquez le pourquoi de votre idée, d’où vient-elle ?
  2. Quelles sont vos passions
  3.  Avez-vous besoin d’un nouveau démarrage dans la vie
  4.  Quel serait votre rêve ?
  5. Que cherchez-vous à travers ce projet ?
  6.  Aimez-vous être en contact avec un public ?
  7.  Ressentez-vous le besoin de  vous rendre utile ?
  8.  Rechercher vous l’obtention d’une reconnaissance personnelle et/ou professionnelle ?
  9.  Aimez-vous le travaille en équipe ?
  10.  Recherchez-vous la prise d’initiatives ?
  11.  La mise en pratique de vos savoirs ?

Le fait d’avoir un éclaircissement sur ce que l’on veut et sur ce que l’on veut pas permet de filtrer et de s’orienter vers des projets qui correspondent à nos valeurs et avec lesquels, on pourra plus facilement exprimer sa motivation.

3. Il est temps de contacter des structures d’accueil 

Il est temps maintenant de franchir le pas.

Première étape, il est nécessaire de prendre contact avec une structure d’envoi de votre département. Dans le cas des Pyrénées-Orientales, c’est l’ADRET – Centre d’Information Europe Direct Pyrénées qui vous accompagnera durant votre projet de mobilité.

Si vous n’êtes pas des Pyrénées-Orientales, vous pouvez retrouver la liste des structures d’envoi ici

Nous vous proposons un suivi personnalisé :

  1. Echange et présentation sur le Service Volontaire Européen
  2. Réflexion sur la motivation et les envies du candidat
  3. Recherche d’offres
  4. Travail sur le CV et la lettre de motivation en anglais
  5. Suivi des demandes
  6. Travail avec la structure d’accueil et le jeune en coordination
  7. Formation de pré-départ avec le jeune
  8. Suivi du séjour et valorisation sur les réseaux sociaux
  9. Retour, bilan et finalisation du certificat YouthPass.

Retrouvez l’article complet pour rédiger son CV et sa lettre de motivation en anglais ou dans la langue du pays d’accueil (format Europass, facilement lisible par tous).

Les structures  répertoriées sur le site officiel de la Commission européenne (outil principal de recherche) et  sur Facebook :

  1. Site de la Commission européenne
  2. Groupe Facebook EVS Vacancy

Attention, sur le site de la Commission européenne, les structures susceptibles de recevoir un jeune en Service Volontaire Européen y sont référencées, mais cela ne veut pas dire qu’elles en cherchent un actuellement.

Les dates de validité correspondent à leur accréditation et non pas la date à laquelle la structure souhaite accueillir un volontaire. Si un projet/structure vous intéresse, n’hésitez pas à formuler votre demande.
Attention,  le Royaume Uni est la destination la plus demandée par les jeunes Européens. Il y a beaucoup de candidats, il est donc très difficile d’y trouver une place.

4. Patience, réponse et départ ! 

Soyez patient(e) avant d’obtenir une réponse. Il est possible que l’organisme ne recherche plus de volontaires ou bien attend le dernier moment pour vous répondre. Pour éviter toute frustration, élargissez le champ de vos possibilités et postulez à de nombreuses offres. Afin de savoir ce qu’il en est, c’est à vous de les contacter pour savoir, d’une part, s’ils ont pris connaissance de votre demande et d’autre part, s’il y a une place et dans ce cas, s’il est envisageable qu’elle soit pour vous. C’est vraiment la motivation qui prime !

Après une quinzaine de jours en l’absence de réponse, il faudra de nouveau contacter les structures
d’accueil que vous avez sollicitées. N’hésitez pas à vous manifester plusieurs fois et insistez pour parler à la personne responsable. C’est le seul moyen de faire valoir votre candidature : il s’agit de montrer votre motivation, votre intérêt pour le projet et de vous faire connaître par l’association.

Conseil : Motivation et persistance priment

Vous serez même amené(e) à avoir un entretien par Skype. L’ADRET – Centre d’Information Europe Direct pourra vous aider et vous accompagner durant tout le processus du recrutement.

Quand vous serez accepté(e), la structure d’accueil et d’envoi se mettront en contact pour rédiger une demande de subvention (à moins que le projet soit déjà acté). Une fois approuvée, la structure d’envoi vous soumettra à une formation et préparera votre départ.

Plusieurs mois sont nécessaires entre le premier contact avec une organisation d’envoi et le départ. Comptez donc en moyenne 5 à 6 mois avant votre départ.

5. Le retour, un élément clé

Pendant votre volontariat, vous serez amené(e)e à être en contact avec votre organisme d’envoi pour faire le bilan de vos activités et de votre intégration. Vous recevrez également une formation à mi-parcours en cas de SVE long terme et un certificat YouthPass attestant de votre volontariat.

La fin du SVE et le retour à la maison ne sont pas souvent aisés à appréhender. Nous vous conseillons de préparer votre retour (reprise d’études, travail…). La structure d’envoi apporte un soutien en cas de difficulté et vous sollicitera pour témoigner de votre expérience.

Une question ? Un accompagnement ? Contactez-nous !

Notre centre d’information Europe Direct Pyrénées est la structure d’envoi SVE pour le département des Pyrénées-Orientales (66)

Téléphone: 04 68 05 38 84
Mail: contact@europedirectpyrenees.eu