Le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne le 31 janvier 2020, après 47 ans d’appartenance à l’UE. Conformément à l’accord de retrait, il est désormais officiellement un pays tiers à l’UE et ne participe donc plus au processus décisionnel de l’UE.

L’UE et le Royaume-Uni ont toutefois convenu conjointement d’une période de transition, qui durera jusqu’au 31 décembre 2020. Jusqu’à cette date, les citoyens, les consommateurs, les entreprises, les investisseurs, les étudiants et les chercheurs de l’UE et du Royaume-Uni continueront à travailler comme d’habitude. Le droit de l’UE s’applique toujours au Royaume-Uni jusqu’à la fin de la période de transition.

L’UE et le Royaume-Uni mettront à profit ces mois pour négocier un partenariat ambitieux et équitable pour l’avenir.

L’UE travaille dur, et en toute bonne foi, pour parvenir à un accord. L’UE se prépare également à faire face aux conséquences éventuelles de la fin de la période de transition en l’absence d’un accord formel et ratifié pour notre futur partenariat.

La Task Force de la Commission européenne pour les relations avec le Royaume-Uni (UKTF) coordonne les travaux sur toutes les questions stratégiques, opérationnelles, juridiques et financières liées au retrait du Royaume-Uni et à ses futures relations avec l’Union européenne. Michel Barnier est le chef de cette Task Force.

Pour vous informer, nous proposons une plaquette en français (et en anglais pour nos amis britanniques vivant dans l’un des 27 États membres)