Il y a un an, la Commission von der Leyen avait fait une promesse aux Européens: celle d’être courageux et audacieux, chaque fois que nous constaterions la nécessité d’agir au niveau européen.

Un nouveau cap pour l’Europe

Aux premiers jours de son mandat, la nouvelle Commission a fixé un cap nouveau et ambitieux pour l’Union européenne (UE).

Elle a présenté :

  • le pacte vert pour l’Europe et ses premiers éléments constitutifs, plaçant notre Union sur la voie de la neutralité climatique
  • un ensemble de mesures visant à faire de l’Europe un leader mondial dans le domaine de l’innovation numérique
  • une stratégie industrielle, visant à définir une nouvelle voie pour l’industrie européenne à l’heure des transitions écologique et numérique.

Dans un contexte géopolitique en mutation rapide, l’Europe a besoin de transformer son économie pour entrer dans l’ère écologique et numérique, et de renforcer sa compétitivité sur la scène mondiale. Nous avons donc établi la plus ambitieuse feuille de route pour atteindre ces objectifs.

Réaction face à la crise COVID19

Et soudain, la pandémie de coronavirus est arrivée, entraînant tragédies humaines, confinements et recul économique. Elle appelait une réponse véritablement européenne et nous avons réagi par la plus grande mobilisation collective de l’histoire de notre Union.

Dans un premier temps, la Commission a œuvré à l’organisation d’une réponse européenne concertée et coordonnée à la situation d’urgence:

  • se procurer et distribuer les équipements de protection,
  • rapatrier les Européens bloqués
  • et garantir l’accès à un futur vaccin.

C’était une situation inédite pour l’Union européenne: l’exécutif européen a réagi avec vigueur car la santé et la sécurité des citoyens européens appelaient une action
de l’Union.

et proposition d’un plan de relance

L’étape suivante a consisté à agir promptement et à relancer notre économie. NextGenerationEU, le plan de relance proposé par la Commission, approuvé par le Conseil européen, puis soumis au Parlement
européen et à tous les États membres, marque une nouvelle avancée dans l’histoire de l’UE.

Il s’agit de la pièce maîtresse du budget à long terme de l’UE le plus puissant jamais conçu et, ensemble, ils représentent 1 800 milliards d’euros de force de frappe.

Pour élaborer ce plan, la Commission européenne s’est adaptée à des circonstances imprévues et dramatiques tout en restant fidèles aux principes et aux aspirations décrits, il y a un an, dans ses orientations politiques. La double transition écologique et numérique est désormais d’autant plus au cœur de son programme, dotée de ressources nouvelles pour accélérer la transformation.

Ainsi, l’Union européenne ne se borne pas à réparer les dommages subis par notre économie mais construit en plus solide pour la prochaine génération.

Pour en savoir plus

Brochure Commission von der Leyen : bilan de la 1ère année