Les mois et les années à venir constitueront un moment charnière dans l’histoire européenne et pour les générations futures. Au début de son mandat en 2019, la Commission envisageait un avenir sain, vert et prospère. Le moment est venu pour l’Europe de se mobiliser, de concrétiser cet avenir et de répondre aux attentes des citoyens.

Après les résultats des élections européennes, et conformément au mandat reçu du Conseil européen et du Parlement européen, la Commission von der Leyen a présenté une série d’objectifs ambitieux pour l’avenir de l’Europe: parvenir à la neutralité climatique d’ici à 2050, faire des années 2020 la décennie numérique de l’Europe et rendre l’Europe plus forte dans le monde en adoptant une approche plus géopolitique.

Lorsque le monde a été frappé par le coronavirus, la Commission a œuvré à l’organisation d’une réponse européenne concertée et coordonnée à la situation d’urgence, en obtenant et distribuant des équipements de protection, en rapatriant les Européens bloqués à l’étranger et en garantissant l’accès à un futur vaccin. C’était une situation inédite pour l’Union: nous avons réagi avec vigueur lorsque la santé et la sécurité de nos citoyens nécessitaient une action de l’Union.

Mais elle n’a pas changé de cap pour autant. La double transition écologique et numérique est désormais d’autant plus au cœur de notre programme, avec des ressources nouvelles pour accélérer la transformation. Nous ne nous bornons pas à réparer les dommages subis par notre économie: nous la réorganisons pour la prochaine génération.

Plus d’infos dans cette brochure.


Les temps forts de la première année

11 décembre: lancement du pacte vert pour l’Europe, établissant une feuille de route pour faire de l’Europe le premier continent
neutre sur le plan climatique d’ici à 2050
5 février: nouvelle méthodologie pour les négociations d’adhésion à l’UE, visant à les rendre plus crédibles, prévisibles et dynamiques — premier élément de la stratégie d’élargissement
renouvelée de la Commission
19 février: publication du programme visant à façonner l’avenir numérique de l’Europe, d’une stratégie en matière de données et du livre blanc sur l’intelligence artificielle, qui ouvrent de
nouvelles perspectives aux entreprises, tout en mettant l’accent
sur des technologies fiables pour les citoyens
5 mars: une nouvelle stratégie en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes 2020-2025 définit des actions clés pour
garantir cette égalité en Europe
9 mars: une nouvelle stratégie de l’UE ouvre la voie à un
partenariat avec l’Afrique renforcé et plus ambitieux
10 mars: une nouvelle stratégie industrielle prépare les
transformations écologique et numérique de l’industrie
européenne
13 mars: la Commission demande une réponse économique coordonnée et résolue à la crise du coronavirus et lance une
nouvelle initiative d’investissement en réaction au coronavirus (CRII) pour aider les États membres à financer leurs réponses
individuelles
2 avril: lancement de SURE, le nouvel instrument de soutien temporaire à l’atténuation des risques de chômage en situation
d’urgence, doté de 100 milliards d’euros
4 mai: lors du sommet des donateurs pour la riposte mondiale au coronavirus, 7,4 milliards d’euros sont levés en faveur de l’accès universel aux vaccins, sous la forme de promesses de dons
émanant de donateurs du monde entier
20 mai: la Commission présente une nouvelle stratégie globale en faveur de la biodiversité afin de ramener la nature dans nos vies, ainsi qu’une stratégie intitulée «De la ferme à la table», visant à mettre en place un système alimentaire juste, sain et respectueux de l’environnement
27 mai: la Commission présente un nouvel instrument de relance, NextGenerationEU, intégré dans un budget de l’UE à long
terme puissant, moderne et rénové
17 juin: la stratégie de l’Union concernant les vaccins est adoptée pour accélérer la mise au point, la fabrication et le déploiement
de vaccins contre la COVID-19
17 septembre: la Commission revoit à la hausse les ambitions en matière de climat et propose une réduction de 55 % des
émissions d’ici à 2030
18 septembre: la Commission présente le plan d’action de l’UE
contre le racisme pour la période 2020-2025
23 septembre: le nouveau pacte sur la migration et l’asile vise à
instaurer la confiance et à trouver un nouvel équilibre entre
responsabilité et solidarité
14 octobre: la stratégie pour une vague de rénovations vise à doubler le taux de rénovation afin de réduire les émissions, de
stimuler la relance et de réduire la précarité énergétique
28 octobre: la Commission propose un cadre visant à faire en sorte que les travailleurs de l’Union soient protégés par des salaires minimaux adéquats leur permettant de vivre dignement quel
que soit l’endroit où ils travaillent
11 novembre: premiers pas vers la construction de l’union
européenne de la santé, en vue de renforcer la capacité de préparation et de réaction face aux crises sanitaires, actuelles et à venir



Zoom sur la réaction à la pandémie due au coronavirus

La Commission a travaillé sur tous les fronts pour contenir la propagation du coronavirus, soutenir les systèmes de santé nationaux et lutter contre les incidences socio-économiques de la pandémie par des mesures sans précédent, tant au niveau national qu’à celui de l’UE. Des investissements publics et privés ont été mobilisés aux niveaux européen et national afin de mettre au point un vaccin pour tous dans le monde entier.

Un plan de relance a été élaboré pour réparer les préjudices économiques et sociaux causés par la pandémie, sortir de la crise et jeter les bases d’une Europe moderne et plus durable.

Plus d’infos dans cette fiche d’information.