Programme : Mécanisme de protection civile de l’Union européenne

Projet : West MOPoCo
(Coopération en matière de pollution marine par les hydrocarbures et les substances hautement nocives (SNPD) en Méditerranée occidentale)

 

Porteur(s) du projet : Secrétariat Général de la Mer (France)
Partenaires : International Maritime Organization – (UK), Centre de Documentation de Recherches et d’Expérimentation sur les Pollutions Accidentelles des Eaux Association – (FR), Itopf Limited – (UK), Istituto Superiore Per La Protezione E La Ricerca Ambientale – (IT), The Baltic Marine Environment Protection Commission – (FI), Ospar Commission For The Protection of The Marine Environment Of The North-East Atlantic – (UK), Commissariat National Du Littoral – (DZ), Authority For Transport In Malta – (MT), Secrétariat d’État Après Du Ministère Chargé De L’énergie, Des Mines Et Du Développement Durable, Chargée Du Développement Durable – (MA), Ministerio De Fomento – (ES), Agence Nationale De Protection De L’environnement – (TN)

 

Le projet de coopération en matière de pollution marine par les hydrocarbures et les SNPD dans la région de la Méditerranée occidentale (MOPoCo Ouest) soutient l’Algérie, l’Espagne, la France, l’Italie, Malte, le Maroc et la Tunisie en collaboration avec Monaco pour renforcer leur coopération dans le domaine de la préparation et de la lutte contre la pollution marine par les hydrocarbures et les substances hautement nocives (SNPD) et pour améliorer la qualité et l’interopérabilité de leurs capacités d’intervention.

Ce projet est mis en œuvre grâce à un effort interrégional, comprenant la participation du Centre régional méditerranéen pour l’intervention d’urgence contre la pollution marine accidentelle (REMPEC), l’accord de Bonn pour la grande mer du Nord et ses approches et la Commission d’Helsinki (HELCOM) pour la mer Baltique. Le projet bénéficie du soutien technique d’institutions partenaires expertes spécialisées.

Le projet MOPoCo Ouest vise spécifiquement à :

  • Renforcer les capacités de prise de décision en cas d’urgence ;
  • Évaluer les plans d’urgence nationaux ;
  • Renforcer la coopération et les procédures nationales d’urgence.

Ce projet transfrontalier d’ampleur vise donc à fournir aux autorités les outils nécessaires pour protéger les populations civiles des risques liés aux activités humaines pouvant entraîner des pollutions massives des fonds marins.

Pour en savoir plus

Fiche programme
Site du programme
Site projet
Vidéo West MOPoCo