Le dispositif FOSTER TPE-PME Agriculture

 

De nombreux entrepreneurs se retrouvent régulièrement face aux questions suivantes : Comment obtenir le prêt qui permettrait à mon entreprise ou mon exploitation de moderniser son équipement ? Comment financer mon projet d’innovation ? Comment consolider financièrement mon entreprise pour qu’elle poursuive sereinement son développement ?

Avec l’appui de l’Union européenne via le Fonds européen d’investissement (FEI), la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne des TPE-PME et des exploitations et entreprise agricoles/forestières, en les aidant à financer leurs projets grâce à :

  • des garanties d’emprunts bancaires (ciblant les TPE-PME mais aussi les exploitations agricoles & forestières),
  • des prêts aux entreprises innovantes en amorçage,
  • des prises de participation au capital d’entreprises à potentiel de croissance.

Réunis sous la bannière FOSTER TPE-PME, ces outils de financement sont mis en œuvre par des intermédiaires financiers (banques, associations de prêt aux entreprises, sociétés d’investissement) sélectionnés suite à appel à candidature.

Témoignage

« Il y a huit ans, je travaillais comme chef-pâtissier. J’étais très heureux, mais je rêvais encore de créer ma propre entreprise alimentaire. Un jour, j’ai décidé de quitter mon travail et de retourner chez mes parents pour commencer à cuisiner dans la cuisine familiale, là où tout a commencé », explique Loïc Escamez, fondateur du Jardin de la Clairette (Roubia, Aude). Avec des parents maraîchers, le retour à la cuisine familiale a permis en quelque sorte de boucler la boucle !

Loïc a donc décidé dans un premier temps d’utiliser les fruits et légumes mûrs, invendables par les agriculteurs locaux, pour les transformer en produits traditionnels comme de la confiture, des gâteaux, des quiches, des soupes et autres conserves. Finalement, c’est un processus très naturel puisqu’il a suffi de ramasser les fruits et légumes et de les cuisiner. Avant même de s’en rendre compte, il nageait dans les bons de commande.

Cependant, comme c’est souvent le cas, le succès s’accompagne d’une série de responsabilités. En effet, même si l’activité de Loïc démarrait sur les chapeaux de roues, il n’avait pas les moyens d’investir dans des locaux ou du matériel plus adaptés. « Je suis allé dans quelques banques – l’une s’est moquée de moi, tandis que les autres demandaient des taux d’intérêt vraiment élevés… Tout cela était très décourageant ».

Cependant, grâce à un prêt garanti par l’UE par l’intermédiaire de la Banque Populaire du Sud, soutenu par le FEI, Loïc a pu acheter un nouveau local, une cuisinière, deux réfrigérateurs et des conteneurs de stockage.

Le Jardin de la Clairette c’est donc un rêve de gosse, mais au fond c’est bien plus que cela. Le but de cette entreprise est aussi à la fois de réorienter la consommation de tout un chacun vers des fruits et légumes de saison, de promouvoir les aliments naturels et biologiques mais aussi de réduire l’utilisation des pesticides.

Aujourd’hui, Loïc veut aller encore plus loin en étendant son activité : Proposer des plats cuisinés et créer de nouvelles recettes pour des événements tels que Noël par exemple. Mais plus encore, il aimerait ouvrir sa propre boutique et ainsi être en contact plus étroit avec les clients et les habitants de la région.

 

Pour en savoir plus

Fiche projet : fiche_projet_FOSTER_jardin_clairette
Site FOSTER Occitanie : https://www.laregion.fr/foster
Site FEI: https://www.eif.org/what_we_do/
Site projet : https://www.bienvenue-a-la-ferme.com/occitanie/aude/roubia/ferme/le-jardin-de-la-clairette/475318
Vidéo projet : https://www.youtube.com/watch?v=oJSLp1LGPlI&feature=youtu.be