La Commission européenne a présenté aujourd’hui sa «Stratégie de mobilité durable et intelligente», accompagnée d’un plan d’action de 82 initiatives qui guidera nos travaux au cours des quatre prochaines années. Cette stratégie jette les bases qui permettront au système de transport de l’UE d’accomplir sa transformation écologique et numérique et d’accroître sa résilience face aux crises futures. Comme il est indiqué dans le pacte vert pour l’Europe, le résultat à atteindre est une réduction de 90 % des émissions d’ici à 2050 grâce à un système de transport intelligent, compétitif, sûr, accessible et abordable.

M. Frans Timmermans, vice-président exécutif chargé du pacte vert pour l’Europe, a déclaré à cette occasion: «Afin d’atteindre nos objectifs climatiques, les émissions provenant du secteur des transports doivent s’inscrire nettement à la baisse. La stratégie présentée aujourd’hui bouleversera la façon dont les personnes et les marchandises circuleront partout en Europe et permettra de combiner aisément différents modes de transport au cours d’un même trajet. Nous avons fixé des objectifs ambitieux valables pour l’ensemble du système de transport afin de garantir une sortie durable, intelligente et résiliente de la crise de la COVID-19.»

La commissaire aux transports, Mme Adina  Vălean, s’est exprimée en ces termes: «Épine dorsale reliant entreprises et citoyens européens, les transports sont importants pour nous tous. Les technologies numériques sont susceptibles de révolutionner nos modes de déplacement, rendant notre mobilité plus intelligente, plus efficiente et aussi plus écologique. Nous devons fournir aux entreprises un cadre stable régissant les investissements verts qu’elles devront réaliser au cours des prochaines décennies. Par la mise en œuvre de cette stratégie, nous créerons un système de transport plus efficient et plus résilient, qui est sur la bonne voie pour réduire les émissions conformément aux objectifs que nous avons fixés dans le pacte vert pour l’Europe.»

Les étapes vers un avenir intelligent et durable

Tous les modes de transport doivent devenir plus durables, les solutions de remplacement écologiques doivent être largement disponibles et il faut prendre les mesures d’incitation appropriées pour stimuler la transition. Des étapes concrètes permettront de maintenir le système de transport européen sur la voie qu’il aura empruntée vers un avenir intelligent et durable.

À l’horizon 2030:

  • au moins 30 millions de véhicules à zéro émission circuleront sur les routes européennes
  • 100 villes européennes seront climatiquement neutres
  • le trafic ferroviaire à grande vitesse doublera sur tout le territoire européen
  • les déplacements collectifs programmés pour des trajets inférieurs à 500 km devraient être neutres en carbone
  • la mobilité automatisée sera déployée à grande échelle
  • les navires de mer à zéro émission seront prêts à être commercialisés.

À l’horizon 2035:

  • les aéronefs de grande capacité à zéro émission seront prêts à être commercialisés.

À l’horizon 2050:

  • la quasi-totalité des voitures, camionnettes, autobus et véhicules utilitaires lourds neufs seront à zéro émission
  • le trafic ferroviaire de marchandises doublera
  • un réseau transeuropéen de transport (RTE-T) multimodal et entièrement opérationnel au service de transports durables et intelligents garantissant une connectivité très rapide.

10 grands domaines d’action pour faire de cette vision une réalité

Afin de réaliser nos objectifs, la stratégie définit 82 initiatives au total réparties dans 10 grands domaines d’action (les «initiatives phares»), composés chacun de mesures concrètes.

Une mobilité durable

L’avènement de transports durables suppose en pratique:

  • de favoriser l’adoption de véhicules, navires et aéronefs à zéro émission, de carburants renouvelables et à faible teneur en carbone et d’infrastructures connexes – par exemple, en installant 3 millions de points de recharge publics d’ici à 2030;
  • de créer des aéroports et des ports à zéro émission – par exemple au moyen de nouvelles initiatives visant à promouvoir des carburants durables pour les secteurs de l’aviation et du transport maritime;
  • de rendre la mobilité interurbaine et urbaine saine et durable – par exemple, en doublant le trafic ferroviaire à grande vitesse et en développant des infrastructures cyclables supplémentaires au cours des 10 prochaines années;
  • d’écologiser le transport de marchandises – par exemple, en doublant le trafic ferroviaire de marchandises d’ici à 2050;
  • de fixer un prix pour le carbone et d’améliorer les incitations pour les usagers – par exemple, en adoptant un ensemble complet de mesures visant à assurer une tarification équitable et efficace dans tous les modes de transport.

Une mobilité intelligente

L’innovation et la numérisation façonneront les modes de circulation des passagers et des marchandises à l’avenir si les conditions propices sont réunies. La stratégie prévoit, à cet égard, les initiatives phares suivantes:

  • faire de la mobilité multimodale connectée et automatisée une réalité – par exemple, en donnant aux passagers la possibilité d’acheter des billets pour des trajets multimodaux et en faisant en sorte que les marchandises puissent passer sans discontinuité d’un mode de transport à l’autre;
  • encourager l’innovation et l’utilisation des données et de l’intelligence artificielle (IA) au service d’une mobilité plus intelligente – par exemple, en soutenant sans réserve le déploiement de drones et de véhicules aériens sans pilote ainsi que d’autres mesures visant à créer un espace européen commun des données relatives à la mobilité.

Une mobilité résiliente

Les transports sont l’un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19; de nombreuses entreprises du secteur connaissent actuellement d’immenses difficultés opérationnelles et financières. C’est pourquoi la Commission prend les engagements suivants:

  • renforcer le marché unique – par exemple, en intensifiant les efforts et les investissements afin d’achever le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) d’ici à 2030, et accompagner le secteur dans son redressement grâce à des investissements accrus, tant publics que privés, dans la modernisation des flottes, tous modes de transport confondus;
  • rendre la mobilité équitable et juste pour tous – par exemple, en faisant en sorte que cette nouvelle mobilité soit abordable et accessible dans toutes les régions et à tous les passagers, y compris ceux à mobilité réduite, et en augmentant l’attrait de ce secteur pour les travailleurs;
  • renforcer la sûreté et la sécurité des transports tous modes confondus, y compris en faisant baisser le nombre de décès pour qu’il s’approche de zéro d’ici à 2050.

Contexte

Le secteur des transports contribuant pour près de 5 % au PIB de l’UE et employant plus de 10 millions de personnes en Europe, le système de transport est vital pour les entreprises européennes et les chaînes d’approvisionnement mondiales. Dans le même temps, ce secteur ne va pas sans induire de coûts pour notre société: émissions de gaz à effet de serre (GES) et de polluants, bruit, accidents de la route et encombrements. À l’heure actuelle, les émissions dues aux transports représentent près d’un quart des émissions totales de GES de l’UE.

Cette impulsion visant à transformer les transports survient à un moment où l’ensemble du secteur subit encore les contrecoups de la crise de la COVID-19. En accroissant les investissements publics et privés dans la modernisation et l’écologisation de nos flottes et infrastructures, et en renforçant le marché unique, nous avons à présent une occasion historique de rendre les transports européens non seulement plus durables mais plus compétitifs à l’échelle mondiale et plus résistants à tout choc futur.

Toutefois cette évolution ne devrait laisser personne de côté: il est essentiel que la mobilité soit disponible et abordable pour tous, que les régions rurales et éloignées demeurent connectées et que le secteur offre de bonnes conditions sociales et des emplois attrayants.

Pour de plus amples informations

Stratégie de mobilité durable et intelligente

Document de travail des services de la Commission

Plan d’action législatif

Questions et réponses – Stratégie de mobilité durable et intelligente

Fiche d’information – Le secteur des transports et de la mobilité

Vidéo