La présidence allemande du Conseil est parvenue aujourd’hui à un accord politique avec les négociateurs du Parlement européen dans le cadre de discussions visant à obtenir l’approbation du Parlement pour le prochain cadre financier pluriannuel, le budget à long terme de l’UE.

L’accord a été conclu à la suite des consultations intensives avec le Parlement et la Commission qui sont en cours depuis la fin du mois d’août.

Il complète l’enveloppe financière globale de 1 824,3 milliards d’euros négociée par les dirigeants européens en juillet, qui combine le prochain cadre financier pluriannuel – 1 074,3 milliards d’euros – et un instrument de relance temporaire de 750 milliards d’euros, l’UE de la prochaine génération (aux prix de 2018).

Le paquet politique convenu avec le Parlement comprend :

  • un renforcement ciblé des programmes de l’UE, notamment Horizon Europe, EU4Health et Erasmus+, de 15 milliards d’euros par des moyens supplémentaires (12,5 milliards d’euros) et des réaffectations (2,5 milliards d’euros) au cours de la prochaine période financière, tout en respectant les plafonds de dépenses fixés dans les conclusions du Conseil européen du 17 au 21 juillet
  • une plus grande souplesse pour permettre à l’UE de répondre à des besoins imprévus
  • une plus grande implication de l’autorité budgétaire dans le contrôle des recettes dans le cadre de l’UE de la prochaine génération
  • une plus grande ambition en matière de biodiversité et une surveillance renforcée de la biodiversité, du climat et des dépenses liées au genre
  • une feuille de route indicative pour l’introduction de nouvelles ressources propres

Plus d’infos à suivre…