Programme

citoyenneté, égalité, droits et valeurs

Date de Publication

15/12/2021

Date limite

18/05/2022

Objectif

Appels à propositions “protection et promotion des droit de l’enfant” 

(CERV-2022-CHILD)

L’objectif de cet appel est de soutenir, faire progresser et mettre en œuvre des politiques globales pour protéger et promouvoir les droits de l’enfant. L’appel vise également à renforcer la durabilité et l’impact des mécanismes de participation des enfants (existants ou à à créer) au niveau local et national dans les processus de prise de décision.

Dans cette optique, une forte implication des autorités publiques locales autorités publiques locales, régionales et nationales est essentielle car elle contribue à la durabilité des résultats et assure des changements plus systémiques.

Cela peut être réalisé en allouant des ressources adéquates pour les mécanismes nouveaux et existants de participation des enfants, par l’éducation à la citoyenneté, l’égalité et la participation aux processus démocratiques à l’école, le renforcement des capacités des adultes sur la façon d’engager des discussions avec les enfants et les jeunes.

Règles d’éligibilité:

  • être une entité juridique publique ou privée
  • être établi dans un État membre ou pays tiers associé au programme
  • les organisations à but lucratif doivent présenter des demandes en partenariat avec des entités publiques ou des organisations privées à but non lucratif
  • le projet peut être national ou transnational
  • la demande doit impliquer au moins deux organisations (demandeur et partenaire)
  • la subvention européenne demandée ne peut être inférieure à 75 000 euros

Cas particuliers: voir appel à propositions

Types d’actions susceptibles d’être financées:

  • établissement de programmes à long terme et durables, et des mécanismes de participation des enfants aux niveaux local et national, y compris dans les écoles ;
  • soutien et extension du champ d’action des mécanismes existants de participation des enfants, dans le but de les intégrer dans les processus décisionnels et le système démocratique au niveau local et national ;
  • apprentissage mutuel, activités de formation, échange de bonnes pratiques, coopération, y compris l’identification des bonnes pratiques ;
  • le renforcement des capacités et les activités de formation des autorités nationales, régionales et locales;
  • formation et sensibilisation des enfants et des adultes au droit d’être entendu et à la participation des enfants.

Documentation

Pour plus d'informations, voir appel à propositions: ici