Programme

Horizon Europe

Date de Publication

10/03/2022

Date limite

23/06/2022

Objectif

EU-Rail 2022
(HORIZON-ER-JU-2022-01)

“Europe’s Rail” (EU-Rail) établie par le règlement (UE) 2021/2085 du Conseil du 19 novembre 2021 est le nouveau partenariat européen pour la recherche et l’innovation ferroviaires établi dans le cadre du programme Horizon Europe (2020-2027) et succède à Shift2Rail.

L’appel à propositions Europe’s Rail 2022-1 est ouvert aux soumissions avec 6 sous-appels.

Des projets d’une valeur de 390 millions €, pour un financement de 234 millions €, devraient être financés au titre de l’appel à propositions Europe’s Rail 2022-1 pour des activités de recherche et d’innovation, dans le cadre du programme de travail annuel Europe’s Rail 2022-2024.

Avec 6 sous-appels, le tout premier appel du programme Europe’s Rail devrait susciter un grand intérêt dans la communauté des transports et au-delà. Le cofinancement indicatif d’Horizon Europe mis à disposition par l’Europe’s Rail pour cet appel est de 234 millions d’euros, sur une valeur estimée des projets d’environ 390 millions d’euros.

Les propositions sélectionnées pour un financement dans le cadre de ces appels à propositions seront des projets phares de l’Europe du rail avec des impacts significatifs attendus, qui nécessitent une approche systémique intégrée du secteur. Les propositions doivent donc présenter une voie crédible (y compris un plan d’exploitation) pour contribuer aux impacts attendus suivants, décrits dans le “master plan“.

HORIZON-ER-JU -2022-FA1-01 : Planification et contrôle de la gestion des réseaux & Gestion de la mobilité dans un environnement multimodal et facilitateurs numériques (lien direct)

Les coûts financiers et, dans une certaine mesure, environnementaux associés à la conception, à la construction, à l’exploitation, à l’entretien et au déclassement du rail conditionnent également sa capacité à être compétitif et à offrir des services attrayants pour les clients, les passagers et la chaîne d’approvisionnement. La gestion des actifs ferroviaires est donc un domaine clé pour la recherche et l’innovation.

Dans la vision de la future gestion des actifs ferroviaires, les informations sur l’évolution de l’état des actifs seront intégrées au TMS (système de gestion du trafic) afin d’améliorer les services, de réduire les indisponibilités en limitant l’impact des défaillances en service et/ou en proposant des solutions alternatives sans incidence sur les coûts, et d’accroître la sécurité. En outre, les informations disponibles combinées à l’intelligence artificielle et aux jumeaux numériques introduiront de l’intelligence dans la gestion et optimiseront le cycle de vie global et l’exploitation du système ferroviaire.

HORIZON-ER-JU -2022-FA2-01 : Numérique et automatique jusqu’à l’exploitation automatisée des trains
(lien direct)

Aujourd’hui, l’urbanisation et la croissance démographique entraînent déjà des problèmes de capacité ferroviaire sur les grandes lignes en Europe. Pour augmenter la capacité ferroviaire, il existe deux grandes options : construire de nouvelles infrastructures et/ou exploiter le système ferroviaire en tirant parti des nouvelles solutions technologiques et opérationnelles. La numérisation et l’automatisation de l’exploitation ferroviaire offrent une opportunité majeure. DATO (Digital “Automated” Train Operations) représente le résultat le plus visible d’une transformation majeure de l’exploitation ferroviaire, qui s’appuie sur une nouvelle génération de contrôle automatique des trains (ATC), ainsi que sur des améliorations du système de contrôle et de surveillance des trains (TCMS) permettant une intégration au niveau embarqué.

L’objectif de cette destination est de saisir l’opportunité majeure offerte par la numérisation et l’automatisation de l’exploitation ferroviaire, de développer l’ATC de nouvelle génération et de fournir une automatisation évolutive de l’exploitation des trains, jusqu’au GoA4.

HORIZON-ER-JU -2022-FA3-01 : Gestion intelligente et intégrée des actifs
(lien direct)

Les coûts financiers et, dans une certaine mesure, environnementaux associés à la conception, à la construction, à l’exploitation, à l’entretien et au déclassement du rail conditionnent également sa capacité à être compétitif et à offrir des services attrayants pour les clients, les passagers et la chaîne d’approvisionnement. La gestion des actifs ferroviaires est donc un domaine clé pour la recherche et l’innovation.

Dans la vision de la future gestion des actifs ferroviaires, les informations sur l’évolution de l’état des actifs seront intégrées au TMS (système de gestion du trafic) afin d’améliorer les services, de réduire les indisponibilités en limitant l’impact des défaillances en service et/ou en proposant des solutions alternatives sans incidence sur les coûts, et d’accroître la sécurité. En outre, les informations disponibles combinées à l’intelligence artificielle et aux jumeaux numériques introduiront de l’intelligence dans la gestion et optimiseront le cycle de vie global et l’exploitation du système ferroviaire.

HORIZON-ER-JU -2022-FA4-01 : Un système ferroviaire durable et écologique
(lien direct)

Afin d’améliorer les performances actuelles des systèmes ferroviaires en matière de durabilité, de nouveaux produits et services innovants doivent être développés, testés et déployés. Sur la base de technologies de pointe visant à minimiser la consommation globale d’énergie et de ressources et l’impact environnemental du système ferroviaire, l’objectif de cette “destination” est de mettre en place un mode de transport plus attractif et plus résistant au changement climatique.
Avec la coopération de l’ensemble de la chaîne de valeur ferroviaire européenne, l’objectif est d’optimiser les performances, de stimuler le transfert modal et d’améliorer l’expérience des passagers.
Compte tenu du niveau des investissements nécessaires à la décarbonisation de l’ensemble du système ferroviaire, les activités de R&I contribueront à l’objectif d’une Europe climatiquement neutre en 2050.

Actions financées

  •  solutions innovantes pour minimiser l’empreinte environnementale de l’ensemble du système ferroviaire, y compris des matériaux moins gourmands en ressources (infrastructure, matériel roulant et exploitation)
  • approche holistique de la production, du stockage et de l’utilisation optimale de l’énergie dans les infrastructures connectées au réseau énergétique européen
  • approches novatrices en matière de conception et d’utilisation, axées sur l’augmentation de la capacité et la modularité des solutions (outils, procédés de fabrication et utilisation efficace des ressources)
  • amélioration des systèmes, y compris les composants électromécaniques pour une faible consommation, de faibles émissions, un faible niveau de bruit et de vibrations
  • sous-systèmes plus sains et plus sûrs tels que les systèmes de filtration d’air, de désinfection et les technologies CVC écologiques
  • nouvelles conceptions du matériel roulant, notamment des intérieurs modulaires, pour un transport ferroviaire plus adaptable, plus attrayant et plus durable pour les passagers, et soutenu par des normes industrielles.

HORIZON-ER-JU -2022-FA5-01 : Services de fret ferroviaire verts, numériques, compétitifs et durables (lien direct)

L’objectif de cette “destination” est de rendre le fret ferroviaire plus attractif en offrant de meilleurs services à la chaîne d’approvisionnement européenne, et ce grâce aux trois éléments suivants : l’augmentation de la capacité de manière intelligente pour tous les types de transport ferroviaire de marchandises (par exemple, avec le coupleur automatique numérique (CAD) et d’autres solutions technologiques et opérationnelles), l’amélioration des opérations transfrontalières (les opérations transfrontalières représentent une part importante du trafic de marchandises et devraient augmenter) et enfin une meilleure offre de services multimodaux. En plus de tout cela, cette destination vise à contribuer si nécessaire à l’harmonisation en participant à la définition de normes européennes.

Ces objectifs devraient être abordés en visant à fournir des solutions dans les domaines suivants :

  • L’exploitation entièrement numérique des trains de marchandises grâce à des technologies clés permettant de transformer le secteur européen du fret ferroviaire, ce qui augmentera la productivité (réduction du temps et des coûts), l’efficacité (grâce à l’automatisation des processus) et la qualité du service, tout cela conduisant à une augmentation de la compétitivité. Grâce à une augmentation “intelligente” de la capacité, il sera possible de transférer davantage de trafic de marchandises vers le système ferroviaire européen, ce qui contribuera de manière significative au “Green Deal” de l’UE. Le développement d’actifs de fret innovants (par exemple, des wagons de fret innovants, des solutions pour le dernier kilomètre, des terminaux) permet d’améliorer encore la compétitivité du fret ferroviaire en réduisant les coûts du cycle de vie, les coûts opérationnels et en augmentant l’automatisation.
  • Un fret ferroviaire sans rupture, avec un temps de transport moyen sensiblement réduit, basé sur un environnement agile, interopérable et ouvert au sein de réseaux de mobilité européens intégrés et harmonisés, qui interagit avec d’autres entreprises ; un environnement dans lequel les entreprises peuvent optimiser leurs opérations ; pour les entreprises ferroviaires et les opérateurs intermodaux, cela se traduit par une productivité accrue, une meilleure utilisation des capacités, de meilleures possibilités de planification et, grâce à la réduction des barrières transfrontalières et à la multimodalité, un traitement plus rapide des transports, le tout se traduisant par une plus grande fiabilité. En outre, des informations complètes, multimodales et transparentes sur les clients, associées à des fonctions de réservation et de gestion faciles, entraînent une augmentation de la satisfaction des clients et un accès plus facile aux services ferroviaires. Le fait de se baser sur des données européennes harmonisées permet d’améliorer la prévisibilité et les possibilités de planification.

HORIZON-ER-JU -2022-FA6-01 : Services ferroviaires régionaux / Services ferroviaires innovants pour revitaliser les lignes secondaires (lien direct)

Les chemins de fer régionaux (lignes à faible utilisation ou réseau secondaire) jouent un rôle crucial non seulement dans la desserte des régions d’Europe, mais aussi en tant que lignes d’alimentation pour le trafic de passagers et de marchandises pour le réseau principal. Elles ont donc une fonction essentielle en tant que transport vert et permettent de relier d’autres services de transport public (par exemple, les bus) ainsi que des services de premier et dernier kilomètre tels que la voiture, le vélo en libre-service, le vélo et la marche à pied depuis les gares jusqu’à des endroits éloignés. Cependant, ces lignes ferroviaires doivent être revitalisées, voire régénérées, afin de les rendre économiquement, socialement et écologiquement durables et de répondre aux besoins actuels des clients. L’objectif global est d’assurer la viabilité à long terme des chemins de fer régionaux en réduisant le coût total de possession, en d’autres termes, le coût par kilomètre tant en termes d’OPEX que de CAPEX, tout en offrant une qualité de service et une sécurité opérationnelle élevées ainsi qu’une meilleure satisfaction des clients.

Ces objectifs devraient être atteints grâce à un concept adapté aux chemins de fer régionaux qui comprend la numérisation, l’automatisation et l’utilisation des technologies courantes et émergentes pour la signalisation et les composants au sol, le matériel roulant et l’information des clients.

Le résultat et les solutions démontrées ne doivent pas seulement être applicables à des lignes ou des régions spécifiques, mais être suffisamment évolutifs et interopérables pour devenir une solution européenne. En outre, les solutions et technologies proposées pourraient être appliquées pour fournir une infrastructure plus rentable dans d’autres contextes. En outre, des solutions standardisées pour des chemins de fer régionaux spécifiques qui ne sont pas fonctionnellement / opérationnellement connectés au réseau principal pourraient s’appliquer ou dans le but d’applications pilotes avec la perspective d’un développement ultérieur pour une application globale.

Plus d’infos

Site web : ici