Programme

Europe créative

Date de Publication

23/11/2023

Date limite

07/03/2024

Objectif

Europe créative : réseaux européens d’organisations culturelles et créatives (date limite : 7/3)

Doté d’un budget de plus de 39,7 millions d’euros pour la période 2024-2027, l’appel soutiendra des réseaux culturels transnationaux actifs dans plusieurs domaines tels que l’architecture, le patrimoine culturel, la musique, les arts du spectacle, le livre et l’édition.

Objectif

L’action de soutien aux réseaux européens d’organismes culturels et créatifs vise à renforcer les capacités des secteurs culturels et créatifs européens à faire face aux défis communs et à cultiver les talents, à innover, à prospérer et à générer des emplois et de la croissance.

Cette action soutiendra des projets mis en œuvre par des réseaux d’organisations culturelles européennes hautement représentatifs, multi-pays et basés sur l’adhésion, qui couvrent un large éventail de pays participant à Europe Créative. Les réseaux doivent avoir une mission commune, des règles de gouvernance et des droits et obligations des membres, tels qu’ils sont formellement spécifiés (dans des “statuts” ou équivalents) et acceptés par leurs membres. Les réseaux doivent être composés d’une entité de coordination et de ses membres.

Les réseaux européens couvrant exclusivement le secteur audiovisuel ne sont pas éligibles à un financement au titre de cette action.

Les propositions doivent démontrer de manière cohérente le potentiel des candidats à devenir des réseaux politiques fiables dans leur(s) domaine(s) d’activité. Pour ce faire, les propositions doivent répondre aux thèmes et priorités suivants et s’articuler autour de modules de travail.

Priorités

Les propositions doivent répondre aux priorités spécifiques suivantes de l’appel :

  • Artistes et professionnels de la culture : renforcer les secteurs culturel et créatif
  • La culture pour les citoyens : renforcer la participation culturelle et le rôle de la culture dans la société
  • La culture pour la planète : libérer le pouvoir de la culture
  • Culture pour des partenariats co-créatifs : renforcer la dimension culturelle des relations extérieures de l’UE
  • La culture au service de la transformation numérique : aider les secteurs européens de la culture et de la création à tirer pleinement parti des nouvelles technologies pour améliorer leur compétitivité.

En abordant les priorités spécifiques mentionnées ci-dessus, les propositions doivent rechercher des synergies avec les activités en cours financées par l’UE et s’appuyer sur les efforts précédents et en cours, tels que

  • la mise en œuvre du plan de travail actuel pour la culture, comme expliqué dans la section “priorités” ci-dessus
  • les résultats de la coopération de l’UE avec les États membres dans le cadre de la méthode ouverte de coopération (MOC)
  • “Voices Of Culture” (le dialogue structuré entre les secteurs culturels et créatifs de l’Union européenne et la Commission européenne)
  • la communauté de la connaissance et de l’innovation de l’Institut européen d’innovation et de technologie sur la culture et la créativité, qui vise à transformer les secteurs et industries culturels et créatifs de l’Europe.

Toutes les propositions doivent présenter une stratégie étayée et des détails concrets sur la manière de mettre en œuvre une ou plusieurs des priorités susmentionnées.

Les propositions doivent tenir compte des questions transversales du programme, à savoir (i) l’inclusion et la diversité, notamment l’équilibre entre les hommes et les femmes, et (ii) l’écologisation de l’Europe créative.

Activités

Les propositions doivent inclure des activités appropriées pour le renforcement des capacités des organisations et des professionnels actifs dans les secteurs de la création et de la culture. Ces activités doivent être spécifiquement conçues pour répondre efficacement aux priorités choisies dans le cadre de l’appel. Les activités doivent comprendre un mélange adéquat de mise en réseau, de formation ou de conseil aux professionnels, de représentation des intérêts des secteurs sur ces questions et d’analyse ou d’élaboration de politiques.

Ces activités doivent être formulées dans un cadre stratégique solide et être structurées en modules de travail. Chaque module de travail doit correspondre à l’une des priorités de l’appel afin d’établir un lien clair entre les activités du module de travail et la priorité correspondante de l’appel.

Les activités doivent tenir compte des besoins des membres du réseau et faciliter leur participation tout au long du projet. Afin de maximiser l’impact, les propositions doivent également créer des synergies et favoriser le dialogue, la coopération ou les échanges par le biais, par exemple, d’activités conjointes avec d’autres réseaux.

Impact attendu

Un soutien sera apporté à une trentaine de projets de réseaux couvrant le plus large éventail possible de secteurs culturels et créatifs. Ces projets couvriront la diversité des parties prenantes et des acteurs et garantiront la mise en œuvre effective des priorités et des thèmes du présent appel à propositions.

D’un point de vue politique, les réseaux sélectionnés devraient contribuer “collectivement” à façonner les politiques culturelles en Europe et à générer les connaissances nécessaires à la définition et à la mise en œuvre de politiques culturelles efficaces, conformément aux thèmes et aux priorités du présent appel à propositions.

En travaillant ensemble, les propositions sélectionnées devraient s’efforcer de construire un “réseau de réseaux” susceptible d’avoir un effet structurant sur les secteurs culturels et créatifs (SCC) en Europe.

Cet effet structurant doit être tangible pour les membres du réseau et/ou pour le secteur culturel et créatif dans son ensemble et doit être proportionnel aux fonds disponibles alloués dans le cadre du présent appel.

Tout en respectant le mérite basé sur l’évaluation des critères d’attribution, le comité d’évaluation veillera à ce que le portefeuille de projets sélectionnés soit diversifié et respecte un équilibre à la fois géographique et entre les secteurs culturels et créatifs.

Lien vers AAP et formulaires : ici