Programme

Europe créative

Date de Publication

01/06/2021

Date limite

12/08/2021

Objectif

Europe créative :  « mini-slates » européennes
(CREA-MEDIA-2021-DEVMINISLATE)

Pays éligibles : Albanie, Bulgarie, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Croatie, République tchèque, Estonie, Grèce, Hongrie, Islande, Lettonie, Lichtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Monténégro, Pologne, République de Serbie, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie.


Objectif

L’objectif du soutien au développement de mini-slates européennes est de favoriser la compétitivité des sociétés de production indépendantes européennes et d’augmenter leur poids économique sur le marché. Il s’agit également d’accroître la capacité des producteurs audiovisuels à développer des projets ayant le potentiel de circuler en Europe et au-delà, et de faciliter la coproduction européenne et internationale.

Ce soutien constituera également un point d’entrée pour les talents émergents, en leur donnant la possibilité de réaliser un court métrage en s’appuyant sur les bases solides fournies par des sociétés expérimentées.

Pour qui ?

Toute société de production européenne indépendante établie dans un pays MEDIA à petite capacité de production (LCC – Low audiovisual Capacity Country) pouvant prouver qu’elle a produit depuis 2014 un succès récent et international remplissant les conditions suivantes :

  • il s’agit d’un projet d’animation, de fiction ou documentaire (unitaire ou de série) d’une durée totale de minimum 24 minutes. Il n’y a toutefois pas de durée minimum si le projet est non-linéaire (ex. réalité virtuelle) ;
  • ce projet a été distribué commercialement dans au moins 3 pays autres que celui du candidat avant la date limite de candidature. En cas de diffusion télévisuelle linéaire, 3 diffuseurs différents sont requis.

Quels projets ?

Le catalogue soumis doit comporter 2 à 3 projets. Sont éligibles :

  • les œuvres (fiction, documentaire de création, animation) d’une durée minimale de 60’ destinées à une distribution en salles ;
  • les œuvres destinées à une diffusion en télévision ou sur une plateforme numérique d’une durée minimale de 90’ (fiction), 50’ (documentaire de création) ou 24′ (animation). Il peut s’agir d’œuvre unitaire ou de série ;
  • œuvres interactives, non-linéaires de fiction, documentaire de création ou d’animation (ex. projet de réalité virtuelle narratif), quelle que soit leur durée.

Les projets ne peuvent pas entrer en production dans les 10 mois suivant la date limite de candidature de l’appel.

La société candidate doit détenir la majorité des droits sur les projets soumis dans le catalogue.

Optionnel : la société candidate a la possibilité de joindre à son catalogue en développement un projet de court métrage (fiction, animation ou documentaire, unitaire ou mini-série) d’une durée totale de 20 minutes maximum. Ce projet de court métrage devra soutenir un talent émergent. Le tournage principal de ce court métrage débutera au plus tôt le lendemain de la date limite de candidature de l’appel.

Résultats attendus

Une position plus forte sur les marchés européens et internationaux pour les sociétés sélectionnées dans le cadre du développement de la mini-slate européenne.

Une augmentation de la qualité, de la faisabilité, du potentiel transfrontalier et de la valeur marchande des œuvres européennes soutenues.

Description des activités à financer

Un soutien sera accordé aux sociétés de production européennes indépendantes capables de développer un slate de 2 à 3 œuvres audiovisuelles (fiction, animation, documentaire de création). Cela devrait permettre aux sociétés de production de réduire les risques et d’augmenter leur capacité à attirer et retenir les talents.

Le développement d’une mini-slate européenne apporte un soutien au développement de minimum 2 et maximum 3 œuvres pour une exploitation commerciale destinées à une sortie en salle, une diffusion télévisuelle ou une exploitation commerciale sur des plateformes numériques ou un environnement multiplateforme dans les catégories suivantes : animation, documentaire de création ou fiction. Les candidats peuvent ajouter un court métrage d’un talent émergent à leur liste (facultatif).

L’objectif est de fournir des fonds aux sociétés de production audiovisuelle afin de développer des œuvres à forte valeur créative et diversité culturelle et présentant un large potentiel d’exploitation transfrontalière. Les sociétés sont encouragées à développer des stratégies de marketing et de distribution dès le début de la phase de développement, améliorant ainsi le potentiel d’atteinte du public au niveau européen et international.

Une plus grande coopération, y compris le co-développement, entre les opérateurs de différents pays participant au volet MEDIA est également recherchée, ainsi que le renforcement de la compétitivité des sociétés de production audiovisuelle européennes en consolidant leur capacité d’investissement dans la phase de développement et en élargissant les activités des sociétés et leur capacité d’innovation pour explorer de nouveaux domaines et marchés.

Une attention particulière sera accordée aux candidatures présentant des stratégies adéquates pour assurer une industrie plus durable et plus respectueuse de l’environnement et pour assurer l’équilibre, l’inclusion, la diversité et la représentativité des genres.

 

Pour en savoir plus
Lien vers appel à propositions et formulaires