Programme

Europe pour les citoyens

Date de Publication

20/12/2018

Date limite

01/02/2019

Objectif

Volet « mémoire » du programme Europe pour les citoyens

Ce volet « mémoire » soutient les activités invitant à la réflexion sur la diversité culturelle et aux valeurs communes européennes. Il finance des projets de réflexion sur les causes et conséquences des régimes totalitaires de l’histoire européenne contemporaine et à rendre hommage aux victimes de leurs crimes.

Le volet englobe également des activités concernant d’autres moments cruciaux et points de référence dans l’histoire récente de l’Europe. La référence sera plus particulièrement accordée aux actions qui favorisent la tolérance, la compréhension mutuelle, le dialogue interculturel et la réconciliation afin de mettre le passé de côté et de construire l’avenir, notamment pour trouver un écho auprès de la jeune génération.

Par ailleurs, les projets doivent être mis en œuvre à un niveau transnational (création et exploitation de partenariats et réseaux transnationaux) ou présenter une dimension européenne manifeste.

Actions financées

Le financement se fera sous forme de subventions de projet pour des actions à durée limitée pendant lesquelles des activités spécifiques sont mises en œuvre.

Au cours de la période 2019-2020, les commémorations suivantes pourront faire l’objet d’un projet, selon l’année de la demande:
  • 1919 – Traités de paix mettant fin à la Première guerre mondiale (dont le traité de Versailles)
  • 1939 – Fin de la guerre civile espagnole dans une perspective européenne
  • 1979 – Élections au Parlement européen (premier Parlement européen élu au suffrage universel direct)
  • 1989 – Révolutions démocratiques en Europe centrale et orientale et chute du Mur de Berlin
  • 2004 – 15 ans de l’élargissement de l’UE aux pays d’Europe centrale et orientale

La durée maximale du projet est de 18 mois.

Critères d’éligibilité

Les projets présentés sous ce volet devront :

  • inclure différents types d’organisations (autorités locales, ONG, instituts de recherche, etc.);
  • développer différents types d’activités (recherche, expositions, débats publics, éducation non formelle, etc.);
  • impliquer des citoyens de différents groupes cibles;
  • être mis en œuvre dans un cadre transnational ou présenter une dimension européenne clairement énoncée.

Sont éligibles les organismes publics, ou des organisations à but non lucratif dotées d’une personnalité juridique établis dans l’un des pays participants au programme. Ce volet vise en particulier les autorités régionales/locales publiques ou organisations sans but lucratif, y compris les organisations de la société civile, les associations de survivants, les organisations de jeunes et organismes culturels, d’enseignement et de recherche, les associations de villes jumelées.

Au moins un État membre de l’Union européenne doit être impliqué dans les projets de travail de mémoire. Les projets à dimension transnationale seront favorisés.

 


Documentation

Pour en savoir plus : guide du programme et texte de l'appel à propositionsFormulaire volet mémoire : ici