Programme

Erasmus +

Date de Publication

20/11/2018

Date limite

26/02/2019

Objectif

Programme Erasmus+, action clé n° 3, Soutien à la réforme des politiques
Inclusion sociale et valeurs communes: contribution dans le domaine de l’éducation et de la formation

Tant l’objectif général que les objectifs spécifiques de l’appel à propositions Erasmus + sont exhaustifs: les propositions qui n’en tiennent pas compte ne seront pas retenues.

Objectifs généraux

Les propositions doivent viser l’un des deux objectifs généraux ci-dessous:

1.

diffuser et/ou multiplier les bonnes pratiques sur l’apprentissage inclusif et sur la défense de valeurs communes, au niveau local en particulier. On entend par multiplier le fait de reproduire une bonne pratique à une plus grande échelle/de la transposer dans un contexte différent, ou de la mettre en œuvre à un niveau supérieur/systémique;

ou

2.

développer et mettre en œuvre des méthodes et pratiques innovantes afin de favoriser l’éducation inclusive et de défendre des valeurs communes.

Objectifs spécifiques

Les propositions doivent viser l’un des objectifs spécifiques suivants:

améliorer l’acquisition de compétences sociales et civiques, et encourager la connaissance, la compréhension et l’appropriation de valeurs et des droits fondamentaux;

promouvoir l’éducation et la formation inclusives et encourager l’éducation des apprenants défavorisés, notamment en aidant le personnel éducatif à aborder la question de la diversité et en renforçant la diversité au sein du personnel éducatif;

améliorer l’esprit critique et la connaissance des médias chez les apprenants, les parents et le personnel éducatif;

soutenir l’insertion des migrants nouvellement arrivés dans un système éducatif de bonne qualité, y compris par une évaluation des connaissances et une validation des acquis de l’apprentissage antérieur;

encourager les aptitudes et les compétences numériques des groupes exclus de la technologie numérique (notamment les personnes âgées, les migrants et les jeunes issus de milieux défavorisés), en créant des partenariats entre les écoles, les entreprises et le secteur non formel, y compris les bibliothèques publiques.


Documentation