Date de Publication

10/12/2020

Date limite

25/02/2021

Objectif

Référence appel à propositions : COS-LINKPP-2020-2-05
Créer des liens pour faciliter les marchés publics de l’innovation

Le facilitateur servirait d’intermédiaire pour un petit nombre de marchés publics de produits ou services innovants et démontrerait l’efficacité de ce modèle de coopération. Les résultats des projets devraient permettre une analyse plus approfondie de l’expérience acquise et une optimisation future du processus ainsi qu’une meilleure inclusion des PME et des jeunes pousses. Les résultats seraient également utiles pour le développement ultérieur du modèle de fonctionnement de ces facilitateurs. Le facilitateur ne se procurera pas les biens ou les services proprement dits.

Champ d’application

Cette action vise à démontrer davantage la pertinence et l’efficacité du modèle de coopération entre les différentes parties prenantes soutenant, par le biais des marchés publics, la promotion de l’innovation et le soutien aux opérateurs économiques, en particulier les PME et les jeunes pousses. Il s’agit d’une deuxième expérimentation de ce modèle de coopération dans le cadre du programme COSME.
Il propose de réunir des acheteurs publics potentiels, des fournisseurs d’innovation (avec un accent particulier sur les PME et les start-ups), et des investisseurs et chercheurs potentiels, en vue de déterminer les projets susceptibles de faire l’objet de marchés publics d’innovation.

Objectif

L’objectif sera de :
– Déterminer les besoins émergents du secteur public (c’est-à-dire les grands acheteurs) en matière de technologies stratégiquement sélectionnées.
– Mettre en réseau les parties prenantes, telles que les scientifiques et d’autres fournisseurs de connaissances (par exemple les start-ups) dans des domaines stratégiques.
– Prévoir l’engagement de partenaires de financement : fonds publics (tels que les possibilités de financement de l’Union), fonds privés et grandes entreprises désireuses de fournir un financement à différents stades de la commercialisation de l’innovation.
– Permettre le courtage des possibilités de financement, des aspects technologiques et commerciaux entre toutes les parties prenantes.

Le financement du programme comprendrait les activités suivantes :

  • Un facilitateur pour les activités de mise en réseau et la gestion des parties prenantes ;
  • Logistique, y compris les frais de déplacement des participants
  • La preuve de concept des projets sélectionnés
  • Les coûts des parties prenantes liés à la participation au processus (le coût de l’acquisition des biens ou services concernés est exclu de ce financement).

Le facilitateur s’engagerait auprès des grands acheteurs et/ou des agrégateurs de marchés publics pour identifier un petit nombre de besoins (problèmes). Par la suite, le facilitateur engagerait les « sources d’innovation » (c’est-à-dire les start-ups, les PME innovantes) par l’intermédiaire de son réseau et leur demanderait de fournir des solutions pour le besoin identifié. Un petit nombre de ces solutions recevraient un financement pour développer leurs idées compétitives que les entreprises pourraient présenter aux acheteurs pour un approvisionnement potentiel à un stade ultérieur. L’action impliquerait des parties provenant potentiellement de n’importe quel État membre de l’Union (et des pays participants). L’accent est également clairement mis sur la promotion des PME et des jeunes entreprises, qui pourraient


Documentation

Lien vers appel à propositions et formulaires : ici